Ici Lili

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - travail libre

Fil des billets

dimanche, février 19 2012

[Livre] Allocation universelle, la thèse de Marc de Basquiat

Voici le condensé de la thèse de Marc de Basquiat, économiste, qu'il a soutenue en novembre 2011, étudiant plus particulièrement son applicabilité à la France des années 2010, disponible sur son site http://allocationuniverselle.com/ ou directement au lien ci dessous :

télécharger la thèse-->Rationalisation d'un système redistributif complexe : une modélisation de l'allocation universelle en France

Pour en savoir plus sur le principe et le débat qui entoure l'idée de revenu universel :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle

Ma page consacrée au sujet, mise à jour.

place-du-DroitRevenu.jpg

En bref, le principe tel que présenté sur le site Wikipedia:

"L'allocation universelle est un revenu de base versé à tous, sans aucune obligation d'activité, et d'un montant permettant d'exister et de participer à la vie de la société. Tous les autres revenus individuels (en grande majorité les revenus du travail) se rajoutent à ce revenu minimal.

Ce revenu serait :

  • inaliénable et inconditionné (contrairement au workfare conditionnant l'allocation à la recherche d'un emploi)
  • cumulable avec des revenus issus du travail ;
  • versé aux personnes et non au ménage, ce qui favoriserait l'autonomie de l'élément le plus faible dans le ménage, contrairement aux minima sociaux.

Sous cette forme l'allocation universelle s'inspire du dividende monétaire autrement nommé dividende social ou crédit social qui sont des mécanismes de création monétaire démocratiquement distribuée basés sur une mesure de la croissance des biens et des services, dont la contre-partie monétaire est créée et distribuée à tous les citoyens de la zone monétaire concernée."


« La distribution des moyens de paiement devra correspondre au volume de richesses socialement produites et non au volume du travail fourni. » Karl Marx, 1857, Grundrisse.

vendredi, juillet 15 2011

Conférences gesticulées, inculture(s) 5

LE TRAVAIL
Travailler MOINS pour gagner plus… ou l’impensé inouï du salaire
…une autre histoire du travail et de la protection sociale…

De Franck LEPAGE et Gaël TANGUY.

(durée 3H30)

"Cette conférence évoque le potentiel d’action collective que recèle de "droit du travail", entendu comme processus d’avancée historique continue de la propriété collective (les travailleurs) contre la propriété lucrative (le capital), symbolisé notamment dans la protection sociale, et de la nécessité d’un syndicalisme réinventé et réactivé. Le salaire n’est pas le prix d’un travail (version de droite) , mais un barême imposé par la lutte, (version de gauche) c’est à dire un rapport de forces par lequel nous obligeons un propriétaire à payer aussi du travail libre à d’autres que nous (retraites, chômage, maladie...et bientôt jeunesse ?). L’enjeu des retraites n’est pas financier (il n’y a aucun problème de financement des retraites) mais idéologique."

Voir en ligne (en plusieurs parties) : http://www.scoplepave.org/le-travail

A voir aussi Inculture(s) 1, et Inculture(s) 2.